09 74 56 38 84
124 avenue du Général de Gaulle - 94170 LE-PERREUX-SUR-MARNE

La Révolution des Vins Bio

Dans dix ans, peu nombreux seront les domaines prestigieux qui n’auront pas franchi le cap de la conversion biologique. Autant dire que le bio est devenu la norme pour tout domaine ayant des ambitions qualitatives. Dès lors, quelques questions ne manquent pas de se poser :

– Les vins bio sont-ils différents des vins conventionnels ?

– Se conservent-ils aussi bien ?

– Comment les servir ?

– Le bio est-il toujours une garantie de qualité du vin ?

 

Le soufre (SO₂) permet entre autres d’accélérer la stabilisation du vin. C’est donc l’auxiliaire indispensable aux producteurs de vins standard qui cherchent une rentabilité à court terme. Mais, dès les années 80, des vignerons ont fait le choix des vendanges manuelles et des fermentations en levures indigènes afin d’élaborer des « vins sans soufre ». Une sorte d’éloge de la lenteur, à contre-courant de notre monde consumériste, mais qui, selon ces vignerons était la seule voie envisageable dans leur recherche de la qualité !

Le vin a-t-il besoin de soufre pour se conserver ?

Que nenni ! Un bon vin n’est produit qu’à partir de raisins mûrs qui possèdent tous les ingrédients nécessaires à sa conservation. Ces conservateurs naturels du vin sont en premier lieu l’alcool et l’acidité pour le vin blanc complété par les tanins (ou polyphénols) dans le cas du vin rouge. Le gaz carbonique (CO₂) présent dans de nombreux vins blancs (et parfois des rouges) est un des meilleurs conservateurs naturels du vin. Par ailleurs, le vin fabrique ses propres sulfites au cours de la fermentation.

La capacité de garde des vins bio est tout aussi bonne qu’un vin conventionnel voire bien supérieure qu’ils viennent du Rhône, de Provence, Bordeaux ou du Languedoc, etc. Comme tous les vins, ils exigent une cave climatisée à 12°c pour vieillir dans de bonnes conditions.

A quoi ressemblent les vins bio ?

Parfois troubles, car non filtrés afin de préserver leur texture veloutée, les vins bio nous choquent parfois par leur caractère « vivant » voire « pétillant » dans leur jeunesse. C’est un signe qu’on aurait dû les préparer à la dégustation, leur laisser plus de temps pour s’exprimer. Comme ils sont faits « à l’ancienne », il nous faudra manier la carafe pour les rouges comme pour les blancs afin de les oxygéner ou tout simplement secouer la bouteille en la rebouchant, après avoir versé un verre.

Les vins bio sont-ils toujours les meilleurs ?

Comme pour les vins conventionnels, tout dépend du vigneron ! La qualité ne se résume pas à un label. Il y a des vins bio ratés (oxydés et vinaigrés) tout comme il y a des vins conventionnels qui cassent la tête. Si les vins bio ne sont pas forcément les meilleurs, les meilleurs vins sont presque toujours bio : La Romanée-Conti, les chablis du domaine Patte Loup, les champagnes d’Olivier Horiot ou de Bourgeois-Diaz, etc.

Florilège de vins bio et naturels (sans soufre) de plaisir

 

VDF (Roussillon) Vieilles vignes 2015 Domaine Rivaton

 

Ce solide vin du Roussillon produit avec de vieilles vignes de carignan (70 %), syrah et grenache mérite un léger carafage pour accompagner des viandes rouges goûteuses et développer tous ses parfums de cerise noire, tabac, fumée, réglisse et de cuir fin. 16.50 €

 

VDF blanc (Pays Nantais ) La Bohème 2020 Domaine de la Sénéchalière

Cet extraordinaire melon de Bourgogne (cépage muscadet), dévoile un bouquet de poire mûre et d’iode. Une bouche grasse et saline qui s’allonge en douceur comme un corps dans la neige. Un vin blanc indispensable sur vos sushis et vos entrées d’été : carpaccios de bar, tempuras. 16.30 €

ROUGES

 

 

Buzet Jarnicoton 2019 domaine du Pech

Ce vin rouge du Sud-Ouest très gourmand et pulpeux à base de merlot 95% sera bu frais (15°c) avec bonheur autour d’un barbecue ou d’un apéro dinatoire sur une terrine.
18.80 €

 

Saumur-champigny Hanami 2020 domaine Bobinet

Ce vin rouge de Loire très frais et léger est à dégazer légèrement avant de le servir en apéritif ou sur des poissons (saumon) et autres viandes blanches.
17.40 €

 

Faugères Tradition 2017 domaine Léon Barral

 

Ce grand vigneron du Languedoc nous gratifie d’un vin rouge profond et juteux à ouvrir à l’avance pour accompagner des terrines de gibier, une daube de bœuf ou une épaule d’agneau rôtie. 22 €